La tournée de « Alors On S’aime » débutera en Octobre

Chers tous,

La tournée de « Alors On S’aime » débutera en Octobre.

Ce planning est provisoire dans le sens où certaines dates peuvent encore bouger, je ne devrais pas le communiquer mais comme pour la Tournée de « Voyage en Ascenseur » certains d’entre vous n’ont pas pu venir car c’était complet… je préfère anticiper car dans ce planning certaines dates sont déjà confirmées.

Il vous suffit donc de contacter le théâtre de votre région pour en être sûr.

Voilà, comme vous le constaterez, c’est une belle et longue tournée et nous en sommes très heureux.

Sinon nous sommes sur la fin des répétitions de « Maux d’Amour », nous allons attaquer les filages la semaine prochaine. La pièce est très dure à jouer, vous le verrez pour ceux qui viennent en Avignon, elle va nous demander énormément de concentration et d’énergie. Cela va être un très beau moment je crois.

J’espère que le spectacle vous plaira : la mise en scène de Johanna Boyé est très originale.

Toute mon équipe d’acteurs est magnifique et j’en suis très fière.

Je vous embrasse et vous envoie des petites photos d’ici une semaine.

Corinne Touzet

Le 8 juin 2019

cliquer pour agrandir :

Souvenirs de Salon en Provence - Voyage en Ascenseur

Hier Soir au Théâtre de Salon de Provence,
Une belle soirée partagée avec un public très attentif et respectueux, beaucoup d’émotion.
Merci au Directeur Denis Fabre pour son accueil.
En tournée avec « Un Voyage en Ascenseur » de Sophie Forte avec Jean Erns Marie Louise.
A bientôt sur les routes avec joie.
Corinne

 

 

Interview franceinfo - Alors on s'aime

"La chronique culture" diffusée sur franceinfo de Youssef Bouchikhi.

L'invitée culture avec Corinne Touzet pour la pièce "Alors on s'aime !"

Au théâtre des Variétés jusqu'au 6 Janvier 2019.

 

Alors on s'aime - Paris septembre 2018

ALORS ON S'AIME!

LA COMEDIE DE LA RENTREE

  • Durée : 95 min
  • Fréquence : Du Mercredi au Samedi à 21h00 et matinée le Samedi à 16h30 et dimanche à 17h00
  • Horaires: 21H00/16H30/17H00 (Selon les jours)

Résumé

Max est à bout. Une fois de plus, alors qu’il rentre du travail épuisé à 22h, il trouve le frigo vide et Charlotte en train d’essayer de nouveaux talons.

Au cours d’une énième engueulade, leur voisin du dessus, Docteur Love, auteur d’une thèse sur la vie à deux, descend pour les supplier de se séparer.

Pourra-t-il les aider à mieux se disputer pour enfin s’entendre ?

Distribution

Max: Daniel RUSSO
Charlotte Corinne TOUZET
Docteur Love: Loup-Denis ELION

Créateurs

Auteure : Flavia COSTE
Metteuse en scène : Anne BOURGEOIS assistée de Sonia SARIEL
Décors: Jean-Michel ADAM
Lumières: Laurent BEAL assisté de Didier BRUN
Musique: François PEYRONY
Costumes: Cécile MAGNAN

 

Voyage en ascenseur : Des personnages vrais et attachants

Par Marie-Christine pour Carré Or TV

Et si le hasard n’existait pas ? Un homme et une femme sont dans un ascenseur espérant sortir au rez-de-chaussée d’un building, mais soudain l’ascenseur se bloque au dernier sous sol ! Tous les systèmes de sécurité sont off. L’incident se produit la veille d’un très long week-end ! Aucune personne de l’extérieur ne peut imaginer la présence de Juliette et de Mocktawamba ensemble dans ce lieu.

Mais pour quelle raison ce duo dans un ascenseur semble aussi improbable ?

Juliette, est l’épouse du grand patron et Moctawamba : homme de ménage de couleur. Ces deux êtres incroyablement différents, vont devoir demeurer ensemble dans cet espace réduit durant quatre jours et trois nuits !!!! Une éternité ! Tout les oppose, ils n’ont pas le choix. Ils doivent accepter cette promiscuité, vivre ensemble pour tenter de sortir vivant de ce piège.

Une leçon de vie tendre, drôle et émouvante.

Lire la suite : Voyage en ascenseur : Des personnages vrais et attachants

Qui n’a pas pensé un jour à ce qui pourrait se passer, enfermé dans un ascenseur, livré à ses peurs et à ses doutes, à sa résistance contre l’inconnu ?

Nous sommes plusieurs sans doute à nous demander ce que nous ferions alors dans une situation pareille ! Et bien Sophie Forte en a fait une pièce !

Une pièce de théâtre dans laquelle deux personnes passent le week-end de l’Ascension, enfermées dans un ascenseur. Une pièce ficelée façon comédie mais pas que… Drôle et révélatrice de ce qu’un huis clos pourrait déclencher en nous. Une sorte de miroir de nous-mêmes, de nos vérités intimes, de nos valeurs et de nos peurs.

Nos deux prisonniers à ce jeu involontaire d’« action et vérité » sont Juliette, une bourgeoise blanche, épouse du chef d’entreprise et Moctawamba, un ouvrier noir, agent d’entretien dans cette même entreprise. Ils vont tous les deux devoir cohabiter pendant ces quatre jours interminables et sans doute inoubliables.

Après avoir recherché vainement les solutions pour se sortir de ce vase-clos, il ne leur reste plus qu’à subir l’attente. Juliette craque vite, Moctawamba tient bon la patience. Ils se parlent pour éviter le silence et finissent par se découvrir peu à peu. Ils se confrontent aux stéréotypes moraux, aux poncifs culturels et sociaux, aux lieux-communs sur l’interculturalité, le racisme et l’éducation.

Lire la suite : Qui n’a pas pensé un jour à ce qui pourrait se passer, enfermé dans un ascenseur, livré à ses...

Renvoi …d’ascenseur – un message universel de partage, de tolérance et du savoir vivre ensemble

Juliette n’avait pas prévu de se retrouver coincée au deuxième sous-sol de la société de son mari un vendredi soir et encore moins avec Moctawamba, un technicien de surface. C’est le choc des catégories sociales. Une rencontre improbable entre deux individus que tout oppose culturellement. Elle, la citadine snobinarde, stéréotype de la bourgeoise, la mère délaissée névrosée, insomniaque et hystérique de surcroit qui ne jure que par les grandes marques, se retrouve face à un homme modeste, impassible, quelque peu moralisateur, un sage d’origine africaine, poète à ses heures. Et pourtant, ce huis clos de trois jours imposé dans cet ascenseur va les contraindre à s’écouter, à s’accepter, à faire fi de leurs a priori et de leurs propres peurs. Leurs masques tombent. Leurs différences se resserrent alors que leurs regards sur eux, s’ouvrent. Un message universel de partage, de tolérance et du savoir vivre ensemble.

« Voyage en ascenseur » une comédie chargée d’humanité, de tendresse et d’amour de Sophie Forte mise en scène Anne Bourgeois interprétée avec maestria par Corinne Touzet et Jean-Erns Marie-Louise dont les rôles sont poignants et saisissants – Théâtre Rive Gauche du mardi au samedi à 21h, matinée le dimanche à 15h00 – Réservations : 01 43 35 32 31

source : http://www.journal.impact-european.eu/renvoi-dascenseur-un-message-universel-de-partage-de-tolerance-et-du-savoir-vivre-ensemble/